Bienvenue

Trés attaché au Sud de la France et plus particulièrement à Sète, où il s'est installé il y a quelques années, le photographe Martin Bez ouvre en octobre 2006 une magnifique galerie d'art au 2 quai Aspirant Herber. En première ligne sur un des plus beaux quais sétois, la galerie propose 260 m² d'exposition .

Martin Bez et Christina; Photo de Li Wei Sète 2012
Christina et Martin Bez - Photo Li Wei 2012


Baptisée " Dock Sud ", Dock comme phonétiquement Languedoc et dock comme lieu d'échange portuaire, la galerie met au départ l'accent sur l'art contemporain à forte connotation SUD ( Gilles Marie Dupuy, Rouzaud, Champieux. Vivi Navarro, Franceli ) ainsi que sur l'école de Montpellier Sète des années 60 ( Sarthou, Couderc, Bessil, Desnoyer, Blondel, Seguin, Puyuelo ...) Le Sculpteur de Bronze Stéphane Gantelet et Martin Bez en tant que photographe complétent l'équipe première

Antoine Blondel
Sète - La pointe courte par Blondel 1946

Dock Sud en sept ans s'est créé un nom dans l'univers culturel Languedocien. La superbe exposition Maurice Sarthou a eu un fort retentissement avec de la bonne presse dans les journaux spécialisés et la venue de collectionneurs de toute la France et de l'étranger. L'expo de Jean Messagier durant l'été 2009 a conforté considérablement le positionnement de Dock Sud parmi les plus performantes galeries du Sud de la France. Elle a été classée par le magasine international Artpress comme une des plus belles expos de l'été.

Dock Sud s'internationalise et ouvre en 2008 le département Dock Sud Chine qui a pour fonctions la mise en place de résidences d'artistes français à Pékin et la présentation d'artistes chinois en France et en Europe.

Sans oublier, bien entendu le superbe fonds Puyuelo présenté toute l'année (+ de 3000 toiles) que Dock Sud gère en partenariat et exclusivité avec les ayant-droits de l'artiste.

Aymeric Fillière, responsable de la galerie, Dock Sud photo Li Wei 2012
Aymeric Fillière, responsable de la galerie, Dock Sud photo Li Wei 2012

Bienvenue !!!

Martin Bez
Directeur

Aymeric Fillière
Responsable

 

 

Dock Sud : Une galerie en mouvement !

26 mai 2017
Dock Sud est partenaire du

Dock Sud partenaire k-live 2017

K-LIVE : SEA, ART & SOUND !


En partenariat et paralléle avec le festival d'Art urbain K-Live à Sète, Dock Sud avec la complicité de Bertheas les tournesols, a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition Spark et Chamizo avec comme guests M.Chat, Psyckoze, Zabou et indie184.

Vernissage le 26 mai 2017
L'exposition dure jusqu'au 02 juillet 2017
C'est de la bombe !!!

galerie Dock Sud, spark, chamizo, psyckoze, M.CHAT, Zabou, indie184

Ouverture de la galerie  DOCK SUD à W.Arty, frontière belge.

Tout vient à point à qui sait attendre, notre ouverture à Warneton avait quand même un petit air d’Arlésienne… ;-)>

Nous sommes très heureux de vous accueillir à W.Arty pour l’ouverture de l'antenne nordiste de la galerie Dock Sud.
non loin de Lille, sur une île posée sur la LYS à la frontière belge.

2 route de Quesnoy
59560 Warneton
20 kms de Lille
25 kms de Roubaix
70 kms de Gand
70 kms de Bruges
80 kms de Dunkerque
120 kms de Bruxelles

W.Arty est une usine réhabilitée avec ateliers d’artiste, architectes, photographes, meubles design et Dock Sud.
Le  tout sur 7000 m² avec guinguette et appontements de bateaux.

Ouverture Dock Sud Warneton. Sophie et Franck Dourdin, Martin et Christina Bez
Sophie et Franck Dourdin, créateurs du Centre d'Art W.Arty avec Christina et Martin Bez

Pour sa première à W.Arty, Dock Sud a le grand plaisir de vous présenter

les œuvres de BIBI
Sélection de sculptures, éléments et mémoires d’installations.
Exposition jusqu'à fin juillet 2017


BIBI expose chez Dock Sud à W.Arty 2017

Bibi réside maintenant à Sète mais ses installations parcourent  le Monde entier.
Des villes comme Sydney, Lyon, Genève, Cascais, Singapour, Dubaï, Moscou, Jérusalem et déjà en 2017, Amsterdam et Montréal  ont accueilli et accueillent ses installations.
Les œuvres proposées sont toutes tirées d’une ou plusieurs installations temporaires de Bibi. Elles sont marquées dans le sens et dans le temps.
A base de plastiques détournés, fruits de la création et résidus de la consommation humaine, Bibi nous restitue des sculptures jouets, des objets lumières.
On ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec Scowarton, usine dépolluée transformée en W.Arty, centre artistique. 
Tout en soulignant la convergence entre les objets plastiques et les formes animales, le monde de Bibi nous interpelle avec ironie sur notre capacité à concevoir artifices, déchets inutiles et improbables ainsi que sur notre propension à l’auto destruction.
Trophées de chasse, bestiaire lumineux, série de toreros ou bien poissons volants, le rendu des œuvres produites est au premier degré carrément décalé, lumineux, joyeux, et  drôle.
Cela ne pouvait que séduire les sardines sétoises.

Voir TOUTES LES NEWS